Test en cours

Le soleil, l'océan, de nouvelles rencontres et de nombreuses surprises vous attendent !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'arrivée d'une âme damnée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: L''arrivée d''une âme damnée...   Sam 23 Mai 2009 - 0:07

Etat Civil


Nom : Langeron
Prénom : Alexandre
Sexe : Masculin
Age : 103 ans (il a cependant conservé l’apparence de ses 25 ans)
Date de naissance : 3 décembre 1895


Apparence physique


Cheveux : noirs, coupés très courts…
Couleur des yeux : marron sombre presque noir.
Taille : 1 m 85.
Signe particulier : le bras droit d’Alexandre n’a plus rien à voir avec l’originel… Les tissus en constituant l’épiderme, oscillant entre le cramoisi, le noir et le pourpre, semblent être en perpétuelle fluctuation. Son œil droit, désormais aveugle, est d’un blanc maladif.


Quotidien


Profession (ou études) : ancien officier de l’Armée impériale russe, puis des Armées blanches, devenu vagabond.
Spécialité : héritier d’une longue tradition dans le domaine des armes blanches, inhérente à la famille Langeron depuis son exil en Russie durant la révolution française, Alexandre est un fin bretteur…
Pouvoirs :
- Le bras droit d'Alexandre fut façonné par les servantes d'Alisha grâce aux essences démoniaques lui donnant ainsi l'avantage de disposer d'une impressionnante force brute en combat rapproché.
- Le damné a également une certaine célérité dans ses déplacements et la capacité d'effectuer de grands bonds en hauteur ou en longueur (à la manière d'un Lycan par exemple).
Autres choses à signaler :


Psychologie


Caractère : taciturne et peu loquace dans son état normal, s’avère en revanche relativement courtois et fait montre d’un certain bagout durant ses crises.
Qualités : digne de confiance, malgré un état psychologique assez bancal, de par une conception de l’honneur assez poussée propre à la vieille aristocratie européenne.
Défauts : froid et austère, sujet à des crises passagères de démence plus ou moins régulières, alcoolisme.
Ce qu’il aime et ses passions : les femmes, l’alcool (vodka fine, vins français et schnaps allemand) ainsi que les duels qu’il peut provoquer lorsqu’il est en proie à la folie, s’imaginant défendre ainsi son honneur…
Ce qu’il déteste et ses phobies : son bras droit, son propre reflet et tout ce qui vit d’une manière générale.
Petite amie : violentée puis assassinée à Petrograd (ancienne St-Petersbourg) durant les exactions en ville qui suivirent la prise du Palais d’hiver par les Bolcheviks en octobre 1917.
Amis : aucun…


Biographie :


Nuit du 7 novembre 1920, quelque part en Crimée...

Alexandre tomba à genoux, le regard incrédule face à une défaite aussi brutale… Son bras droit gisait là, juste sous ses yeux, les doigts de la main qui le prolongeait encore crispés sur la garde de son sabre. Ainsi s’achevait le rêve de revanche du jeune homme, le rêve de tous ceux qui avaient rejoint les rangs des Armées blanches suite à la révolution d’octobre, trois ans auparavant… C’était dans ce village en flammes, au milieu de champs sur lesquels le blé pourrissait, faute de moisson, que finirait sa quête de vengeance. Les derniers soldats de sa compagnie couraient en tous sens et tiraillaient par intermittences vers cet ennemi qui esquivait sans peine les projectiles… Et semblait invulnérable aux balles qui, miraculeusement, l’atteignaient. Ironiquement, le pelage de leur bourreau était aussi blanc que leurs vareuses et les idées qu’ils s’évertuaient à défendre depuis la mort de Nicolas II…

Pardonnes-moi Cath’…

Le froid et la promesse du repos éternel l’enveloppaient petit à petit alors qu’il prenait soudainement conscience que des mains épaisses se refermait sur ses épaules. Un robuste sous-officier à la barbe hirsute essayait de l’aider à se relever, beuglant de sa voix caverneuse aux derniers survivants de se rallier à lui… L’espace d’un instant, les cris se turent et il fut presque possible d’entendre les toits de chaume en flammes crépiter. Puis le Lycan fondit de nouveau sur eux. D’un revers foudroyant, le loup-garou décapita le massif adjudant, envoyant sa tête rouler une dizaine de mètres plus loin, avant de mettre littéralement en pièces les derniers fusiliers suffisamment téméraires pour ne pas abandonner leur chef. Lorsque le dernier soldat s’effondra, la créature blanche se tourna vers le jeune officier, le dardant de ses yeux cruels. Après un dernier hurlement à glacer le sang, elle se jeta sur lui…

Nuit du 9 novembre 1920, entrepôt délabré de Sébastopol...

La lumière de mille chandelles, faites de graisse humaine, éclairait le centre du bâtiment abandonné où le jeune officier était étendu à même le sol, torse nu et tremblant de fièvre. Dans ses délires, il en vint à appeler aux puissances les plus sombres de lui donner une chance de venger ses hommes, de venger sa fiancée, d’incarner la destruction et la ruine pour les misérables de ce monde… Alisha se contenta de sourire, murmurant à l’oreille d’Alexandre d’une voix des plus suaves que ses vœux étaient entendus et qu’il pourrait de nouveau brandir le fer pour purger le monde des impurs… La succube tenait enfin le serviteur qu’elle attendait depuis trop longtemps déjà, un homme que la haine venait de pousser à la damnation. Ses servantes se tenaient autour de ce dernier et manipulaient les essences démoniaques pour lui façonner un nouveau bras droit. Pris de convulsion, le jeune homme toussa et recracha un épais glaviot sanglant.

Alisha – Ne t’inquiètes pas mon amour… Tout va bien…
Alexandre – Catherine ? Oh Cath’… Accordes-moi la vengeance…
Alisha – Je te l’accorde mon tendre aimé…

Non sans savourer sa victoire, la succube accorda au mourant le long baiser langoureux et l’étreinte qui scella le pacte, damnant celui-ci pour l’éternité. Le rituel impie se poursuivait alors que l’essence démoniaque fusionnait avec la chair humaine, le nouveau bras prenant consistance dans l’univers matériel. Puis, l’espace d’une fraction de seconde, le voile se déchira et Alexandre put voir le vrai visage de celle qu’il embrassait, comprenant soudainement la portée de son erreur. Ses lèvres fermement enchassées dans celles d’Alisha, son cri de terreur s’étouffa de lui-même… La succube conserva malgré tout son étreinte, ses promesses de vengeance, de justice et de gloire résonnant dans son esprit, le réconfortant alors que son bras affirmait son emprise dans le monde réel… Le jeune homme sombra dans les ténèbres une fois de plus.

Le lendemain, il embarqua à bord de l’un des nombreux navires de guerre ou de commerce que Wangrel avait pu rassembler pour sauver son armée de la nasse que les bolcheviks refermaient sur elle… Son sabre scintillant pendait désormais du côté droit de son ceinturon, son grand manteau d’officier dissimulant la métamorphose opérée sur son ancien bras d’épée. Accoudé à l’avant du destroyer qui appareillait, le regard morne dissimulé dans l’ombre de son képi, Alexandre entendit dès lors le murmure d’Alisha lui indiquer sa destination future, et l’identité de son prochain adversaire…

Un XXème siècle tourmenté…

Le damné débarqua en Yougoslavie puis disparu, pour réapparaître dans l’Allemagne de la République de Weimar, opérant au sein d’un des nombreux corps francs de Bavière… Le pays était en plein chaos et, de principe, était devenu le terrain de chasse privilégié de nombreuses créatures infernales. Les murmures de la succube guidaient ses pas, l’amenant chaque fois à un adversaire bien particulier : lycan, vampire ou autre ennemi de cette dernière. Il foula à nouveau le sol russe dans les rangs de la Wehrmacht en 1941, causant parfois des carnages sans nom durant ses crises de folie de plus en plus régulières. En mai 1945, Alexandre se trouvait à Berlin et exerçait ses talents d’épéiste sur tous ceux qui avait le malheur de croiser sa route, qu’ils soient démons ou humains, Allemands ou Russes… Puis il disparu une fois encore, abandonnant son uniforme de SS pour celui d’un officier politique russe qu’il avait tué dans le quartier de la Chancellerie…

La guerre ayant prit fin, Alisha dut relâcher quelque peu de son emprise, le temps n’étant plus propice aux massacres qu’exerçait le jeune homme selon les caprices de cette dernière. La sanglante guerre d’influence que se livraient les sombres puissances se déroulait désormais dans l’ombre et appelait à plus de discrétion… Les obscures ruelles pavées des capitales du Pacte de Varsovie devinrent ses nouveaux terrains de chasse, et nombre de créatures impies ou de saints hommes et femmes moururent de sa lame. Sa rage meurtrière reprit cependant le dessus durant l’invasion de l’Afghanistan et nombre d’innocents connurent une fin brutale de sa main. La chute de l’Union soviétique l’amena à quitter l’Armée rouge et à arpenter librement les ex-républiques socialistes en quête d’autres adversaires surnaturels... Avant que la succube ne se décide à le pousser à prendre un navire pour les Etats-Unis, où nombres de proies de choix avaient trouvé refuge.

Nuit du 4 février 2009, ruelles de la banlieue de Cleveland...

Alisha – C’est ici mon amour que ta vengeance s’exercera…
Alexandre – Qui dois-je tuer en ton nom cette fois, ma très chère Cath’…
Alisha – Cette créature ne t’es pas inconnue… C’est elle qui est responsable de tes malheurs et de ton éternelle souffrance.
Alexandre – Le « Lycan blanc »…

A ses mots, tout lui revint soudainement… Cette fameuse nuit de 1920, l’immense loup-garou blanc, le pacte infernal qu’il passa au nom de sa défunte fiancée et le vrai visage de celle qu’il avait continué de prendre pour sa chère et tendre. Mais également les massacres qu’il avait commis, les cris des innocents mêlés à son rire dément, les dernières prières des pieux et les malédictions des démons que sa lame frappa sans distinctions. Alexandre manqua de tomber à genoux et adressa un regard noir à la succube. Alisha constata, non sans un sourire cruel, que son subterfuge avait finalement été mis à bas au bout de tant de décennies de carnages… Mais que pouvait un simple mortel contre elle ? Un mortel dont la vie dépendait de son bon vouloir qui plus est… Elle ne put s’empêcher de rire tout en attrapant le menton du damné entre ses doigts fins, dans un geste tendre.

Alisha – Allons ne me dis pas que tu n’y a pas pris un certain plaisir…
Alexandre – J’en prendrai encore plus à t’arracher ce qui te sert de coeur…
Alisha – Ne dis pas d’idiotie Alexandre, que peut un simple humain contre un être tel que moi ? Sérieusem…
Alexandre – Tu as oublié une chose…

Cet oubli, Alisha le comprit en abaissant son regard pour constater que le bras droit du jeune homme était profondément enfoncé dans sa poitrine. Ce membre où chair humaine et essence démoniaque avaient fusionné pour ne faire qu’un, ce cadeau infernal dont elle l’avait gratifié le soir où elle s’était joué de lui. Elle essaya d’articuler une probable malédiction mais ne put que hoqueter et laisser échapper un filet de sang entre ses lèvres. Dans un geste désintéressé, Alexandre la laissa s’écrouler à terre parmi les détritus qui jonchaient le sol goudronné de l’impasse, un rictus de mépris au visage. Un rictus qui finit par se transformer en un sourire carnassier alors qu’il se rendait compte qu’une voix terrifiée résonnait au plus profond de son âme… Son bras droit avait aspiré l’essence même de la succube, l’amenant à ressentir une vigueur renouvelée. Devant cet état de fait, il se retourna pour observer les hauts buildings éclairés de Cleveland, scintillant dans le ciel nocturne…

Plus… Il m’en faut encore plus…


Comment avez vous connu le forum ?


Par le biais d'un certain lycan avec qui j'ai pris du plaisir à RP...


Dernière édition par Alexandre le Dim 24 Mai 2009 - 23:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate
Observateur
Observateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 2179
Age : 31
Date d'inscription : 18/05/2007

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Pratique un art martial.
Amis/Connaissances:
Profession: Aucune

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Sam 23 Mai 2009 - 0:33

Bienvenue à toi ! Présentation très complète ! C'est mieux que ce que certains ont produit. *va vite effacer sa fiche* ^^

Concernant tes pouvoirs, effectivement si tu as un doute vaudrait mieux en parler aux admins. Il y a Buffy, Faith et Willow. Moi je ne suis que leur sous fifre Razz

_________________


Kate en rouge, Kate vampire en vert

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buffy
Tueuse
Tueuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882
Age : 35
Date d'inscription : 29/10/2006

Présentation de votre personnage
Pouvoir: ceux des tueuses, donc une grande force surtout
Amis/Connaissances:
Profession: Tueuse et conseillere à la fac

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Sam 23 Mai 2009 - 0:44

Et bé, je suis impresionnée et je valide ton inscription, pour tes pouvoirs, a toi de voir ce que tu aimerais choisir et nous l'indiquer, soit ici, soit en mp...

En tout cas bienvenu à toi, j'espere que tu te plairas parmi nous!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Sam 23 Mai 2009 - 0:56

Merci pour votre accueil chaleureux !!!
Concernant les pouvoirs, je vais tâcher d'y réfléchir afin de pouvoir faire une proposition équilibrée d'ici peu Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémus
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 37
Date d'inscription : 17/04/2009

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Force Surhumaine
Amis/Connaissances:
Profession: Aucune

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Dim 24 Mai 2009 - 15:50

Bon je te l'ai déjà dit mais super fiche l'ami, la mienne ressemble à un grand bordel comparée à la tienne XD

Bienvenu ici âme damnée et puisses tu trouvé quelqu'un avec qui bretter (Pas sûr que ca se dit XD La flemme de vérifier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buffy
Tueuse
Tueuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882
Age : 35
Date d'inscription : 29/10/2006

Présentation de votre personnage
Pouvoir: ceux des tueuses, donc une grande force surtout
Amis/Connaissances:
Profession: Tueuse et conseillere à la fac

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Dim 24 Mai 2009 - 22:33

Bretter? mais quesaquo?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zac
Démon
Démon
avatar

Féminin Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Lun 25 Mai 2009 - 1:17

fureter. Vous êtes du quebec Alexandre et Remus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow
Sorcier
Sorcier
avatar

Féminin Nombre de messages : 1834
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2006

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Magie Blanche, Magie noire
Amis/Connaissances:
Profession: Commerçante

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Lun 25 Mai 2009 - 13:50

Bretter, ce n'est pas croiser le fer (un terme d'escrime) ?

Bienvenue cher Alexandre et merci au petit Lycan à poils longs d'avoir fait de la pub.
J'espère que tu te plairas ici !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triumviratrpg.free.fr
Alexandre
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 35
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   Lun 25 Mai 2009 - 19:01

Du tout Zac... Je suis bel et bien Français Wink ! Même si le mot Bretteur est effectivement issu du vieux françois :

Bretteur : mot qui désigne celui qui se bat souvent à l'épée pour le plaisir (bon, les bretteurs sont également des débauchés de première mais passons...).
Bretter : vient du mot Brette qui est en fait une épée longue et étroite.

Merci de l'accueil Willow Very Happy ! Au plaisir de vous croiser jeune sorcière !

PS : j'en profite pour glisser qu'Alexandre est enfin arrivé à Cleveland, du côté des bas quartiers... Si quelqu'un est intéressé pour aller sauver la peau d'un pauvre marchand de hot-dogs, il est le bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée d'une âme damnée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée d'une âme damnée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test en cours :: dede :: Présentation des membres :: Démons-
Sauter vers: