Test en cours

Le soleil, l'océan, de nouvelles rencontres et de nombreuses surprises vous attendent !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Lun 9 Fév 2009 - 17:10

Pourquoi et comment, cela est une grande question. Un massacre de trop au Mouth of Hell et un besoin pressant d'en savoir plus, tandis que très tôt le matin, au première lueurs de l'aube, un engin mécanique pétaradait, prenant la sortie de la ville, pour un lieu tout à fait retiré, un lieu entouré de mysticisme,, dont Gabe avait entendu parler par les bibliothèques démoniaques. Oh non, il ne chercherait pas à retrouver la totalité de ses pouvoirs mais en savoir tout de même un peu plus sur ce qui l'attendait ne serait pas un mal. Armé d'une simple épée, il roulait à vive allure vers l'ancien château en ruine du seigneur Vornplasher. On pouvait tout de même ressentir une vive inquiétude, en plus de la dépression, qui guettait notre cher gardien, qui ne se doutait pas que les ruines étaient actuellement.....Vide...

15 minutes environ plus tard. Gabe gara sa moto juste devant les ruines. Malgré les années, il fallait reconnaitre que le chateau gardait une certaine prestance. En fait, il n'était pas difficile d'y venir. Il était juste impossible d'en repartir, car de nombreuses personnes s'y était aventuré et personne n'avait pu raconter ce qui s'y passait. Quant à Gabe, il connaissait la légende, par le biais de sa mère, donc, il savait à quoi s'attendre, et de toute facon, il ne venait pas en tant qu'hostile. Donc, sur ce point là, il nyavait toujours rien à craindre, tandis qu'il passa par la grande porte. Immédiatement, il tourna sur la gache et descendit un escalier, qui le menait dans un souterrain, une grande ligne droite, éclairé par des torches, ce qui signifiait que, en toute logique, il y'avait quelqu'un. Tout en gardant la main sur le pommeau de son arme, il avancait, pas completement rassuré...Et au bout de 5 minutes, il atteignit une grande salle, surplombé d'un grand cristal vert...sans aucune présence.


"...................Ils sont..........partis???"

Partis?? Possible. Il était dis que les 3 Dragons du cristal ne resteraient pas éternellement, tout comme ils pouvaient très bien se trouver ailleurs, temporairement. Mais à vrai dire, cela inquiétait Gabe, qui n'osait pas s'approcher du cristal, émanant une étrange lueur verte, qui ne le rassurait point. Et puis, il y'avait cette impression qu'autre chose se baladait, et cette force lui faisait peur, également.

"Il y'a quelqu'un??? Montrez vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Lun 9 Fév 2009 - 17:55

Les trois Drake...Ils étaient ce genre d’entité qu’Illyria détestait par dessus tout. Pour la simple et bonne raison que si sur le plan de la puissance ils lui étaient inférieurs, leur savoir sur ce monde était immense et il pouvait dépasser largement celui de la Déesse. Dès son arrivé à Cleveland. Illyria avait pensé à eux. Ils se connaissaient plus ou moins de longue date. La Déesse était venu les voir autrefois. Ils vivaient alors dans l’espace infini multidimensionnel. A cette époque, Illyria venait tout juste de remporter sa guerre contre ses semblables. La Grande guerre qui avait fondée sa puissance. Seule le combat, chez les Anciens donnait la force. Cette époque là. Illyria la regrettait un peu. Elle était si parfaite à l’époque. La puissance et le pouvoir incarné Depuis qu’elle avait perdu un quart de son pouvoir, une seule chose parcourait son esprit torturé de Déesse inadaptée. Retrouver cette force. Peu importe le moyen, elle allait retrouver sa force et sa majesté passée Pour cela il lui fallait trouver une entité capable de le lui redonner entièrement. Et seul les Drake de Crystal pouvait avoir dans leur savoir la solution. Illyria s’attendait à devoir passer des épreuves, à devoir se battre contre des adversaires redoutables pour récupérer ce qu’elle avait perdue. Mais une chose était sure. Toute les puissances du monde ne suffiraient pas à stopper Illyria sauf en la tuant. Elle finirait un jour par récupérer son du. Elle avait perdu ses pouvoirs à cause de son corps humain. Elle détestait les humains Ils étaient si incomplets, si...frivole. Aucun d’entre eux ne cherchait à s’élever au rang des Dieux. Ils ne souhaitaient qu’accumuler des biens matériels sans aucune espèce d’importance. Le pouvoir n’était pour eux que spéculatif. Le pouvoir des mots. Certes les mots avaient un pouvoir considérables mais il n’étaient utiles que si la conviction qui les accompagnaient pouvait trouver dans leur réalité concrète un autre pouvoir capable de le mettre en oeuvre. Le pouvoir absolu avait toujours été le but d’Illyria. Et elle ne comptait pas changer malgré le fait que Wesley l’ai un peu humanisé. Elle restait la même. Une Déesse. Et même si elle éprouvait de l’attirance pour ce qu’il avait été, maintenant il était mort. Et rien, aucune contrainte ne retenait la Déesse rouge et bleue. Wesley lui avait peut être donné un autre but que le pouvoir, mais finalement, elle en avait plus besoin que lui. Illyria avait une part trop faible de Winifred pour rester une gentille Déesse qui aidait Angel. Elle ne chercherait pas à reprendre ce monde. C’était passé de mode, mais elle voulait du pouvoir. Retrouver sa plénitude. Cette aspiration la rongeait de l’intérieur comme une sorte de parasite infect qui creusait un trou dans son ventre. Une sorte de vide avait vu le jour en elle. Elle se sentait...Si faible par rapport à ce qu’elle était autrefois. Prisonnière d’un corps humain.
Elle arriva aux abords du château de l’Ancien maître des Drake de crystal. Un Seigneur portant le titre de Lord apparemment. Les Drake étaient entré à son service pour des raisons inconnues. Peut être parce que cet humain les avait jugé trop puissant pour qu’il resta libre. Certains membre de cet espèce avaient le don assez ennuyeux d’emprisonner et d’enchaîner ce qui les dépassait. Ce n’était pas un château, mais bien une ruine. Les murs délabrés et les vitres brisées ajouté à l’ambiance de maison fantôme lui disait que les Drake étaient cachés au profondeurs de cet endroit. Dans une sorte de cloaque caché de tous ou la magie puissante de ces êtres si particuliers pouvaient s’épanouir sans être ressentie par les imbéciles. La Déesse pouvaient sentir n’importe quelle magie à des kilomètres. Et elle avaient parcouru 25 kilomètres à pied sans s’arrêter, une prouesse pour un humain mais une simple promenade pour elle qui n’avait pas du tout les mêmes notions de distances que les humains. La Déesse marcha un peu dans la ruine majestueuse, monument de l’équilibre de l’Univers danhs un désert... Elle trouva un passage, et descendit les murs en laissa sa main se ballader sur les parois de pierre un peu humide de l’endroit. Elle dut descendre un long escalier avant de se retrouver dans une dédale. Biensur, elle savait s’y retrouver. Tout était tellement simple dans ce monde que la Déesse commençait à ne même plus réfléchir et à faire les choses automatiquement. Elle arriva devant la salle ou les Drake siégeaient. Mais elle ne trouva rien, excepté un Crystal vert qui luisait dans le noir donnant un aspect sur-réaliste à la scène. La lumoère verte se reflétait sur le visage d’Illyria. Elle baissa la tête sur la gauche. Constatant l’absence des Dragon de cristal. Elle soupira. C’était donc ainsi? Ils avaient fui devant elle? Il était vrai qu’au départ elle souhaitait les annihiler pour leur voler leur pouvoir mais elle avait vite renoncé. Et était finalement venue en amie. Ou plutôt, elle était venu demander conseil. Retrouver ses anciens pouvoir était la seule chose qui lui importait, peu lui importait qu’elle tue ou non les Drake.
Elle commença à tourner un peu dans la salle jusqu’à ce qu’un autre arrivant se montra. Elle le “sonda” visiblement, c’était un démon, mais il était étrange. Si faible pour sa race. Lui aussi semblait avoir perdu ses pouvoirs. Lorsqu’il la somma de se montrer, Illyria fut indigné d’un tel language. Elle se montra dans toute sa majesté au démon qui se trouvait face à elle. Le regardant dans les yeux. Plongeant ses saphirs dans ses globes oculaires. Sa voix froide et monocorde sabrant l’air.


-Comment oses-tu me donner des ordres démon? Sais tu à qui tu t’adresse? Je suis une Déesse. Illyria, Déesse de primordium, du temps et de la matières. Et toi, tu n’es que poussière, alors baisses tes yeux.
Je suppose que tu es venus reprendre des pouvoirs. Je sens que tu es plus faible que tu le fut autrefois démon... De plus, je sens en toi une odeur...Féline. Quelque chose d’animal. Tu n’es pas habitué à ta condition démon ! Tout comme moi, on t’a privé injustement de tes pouvoirs. Faisant de toi une personne sans véritable nature...Trop forte pour être humaine. Mais trop faible pour être un vrai guerrier démoniaque de légende comme tu l’as sans doute été autrefois...



[i]Certes, Illyria était restée puissante même pour une Déesse, mais c’était un peu d’elle dont elle parlait en ce moment. Trop forte pour être considéré comme un démon même de hait niveau. Mais trop faible pour mériter le rang qui fut autrefois le sien. Elle enchaina sur une question assez directe.


-Ou sont-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Lun 9 Fév 2009 - 18:15

Quelle qu'elle soit, Gabe avait raison d'en avoir la trouille...Une déesse...Il ne manquait vraiment plus que cela. Et insolente en prime. Mais elle arrivait à deviner et à savoir pas mal de choses rien qu'en observant Gabriel. Ce dernier, cependant, resta calme en apparence, tenant toujours la main sur son épée, ou du moins, le pommeau de son épée. Et il ne put s'empecher de lancer un petit sourire.

"Je vois...Donc, vous devez savoir que j'ai écrasé un dieu, il y'a peu de temps, ou du moins, un imbécile qui se prenait pour un dieu. Mais je ne suis pas venu pour me battre, Illyria. Mais vu votre rang, je me dois, dans un sens, de vous respecter...Mais dans un autre, mon rang de Devil Hunter me pousse à agir autrement."


Puis tranquillement, Gabe s'asseya sur une des pierres de la salle, gardant à la fois un oeil sur le cristal et sur la nouvelle venue qui se présentait à lui...Beauté, puissance et surtout, aucune peur...Pourtant, elle avait quand même en face d'elle le fils d'un des lieutenants des enfers.

"Perdu, je dirais que cela est vite dit. Ils m'ont...été supprimés temporairement...voire bridé, je dirais que ce terme est celui qui convient le mieux, et quant à répondre à la présence des 3 Drakhs, je répondrais par cette phrase simple: Je n'en sais rien. Au début, j'ai cru qu'il était là, à cause des torches allumées. Je me suis dit que c'était eux qui les avaent allumées, mais maintenant...J'espere juste qu'ils ne sont pas partis définitivement...Quoique je pourrais les comprendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Lun 9 Fév 2009 - 19:38

Ce petit sourire narquois...Illyria eut envie de lui ouvrir le crâne pour le lui élargir. Quelle insolence pour un simple démon d’oser répondre de la sorte à un être comme Illyria. C’était absolument sidérant de voir le total manque de respect de la part des humains et des démons envers les Dieux...Si seulement il y avait un Ancien en ce monde qui soit encore debout, et avec lequel elle aurait pu faire des combats titanesque dans la courtoisie qui lui était due. Elle, la plus sauvage, la plus indomptable et la plus puissante des Anciens. Un simple démon osait se moquer d’elle? Illyria conserva son calme. Les insinuations de gabriel la laissèrent de marbre. Il sous entendait que finalement, puisqu’il avait écrasé un Dieu il y a peu de temps donc il pouvait écraser Illyria...Elle sentait la colère monter en elle mais n’en fit pas état. Il sous entendait qu’elle aussi était une prétentieuse. Il empestait la moquerie et l’ironie. C’était le seul luxe des Dieux de pouvoir tourner en dérision les autres. Du temps d’Illyria, un démon osant s’adresser ainsi à un ancien aurait été dépecer vivant. Elle aurait rit à regarder son sang jaillissant de ses muscles râpé se rependant à gros bouillon rouge et foncé tout en s’amusant à torturer un démon d’une armée adverse. Le temps des grande guerre était fini. Le temps de la fourberie et des langues de serpent était venu. Dans ce temps, Illyria pouvait parfaitement dominer de par la supériorité et la plénitude de sa condition de Déesse et d’Ancienne. Des millions d’année passée à se battre sans relâche pour sa survie et pour le pouvoir vous donne l’envie de vivre avec le plus de puissance possible éternellement. Telle était la vie des Anciens, ces démons d’avant l’aube des temps, vieux de plusieur millions d’année. Marche ou crève. Illyria vivait ainsi depuis sa création et elle n’avait jamais songé à vivre autre chose. Pour elle, c’était l’apothéose même de la recherche du pouvoir que de vivre éternellement pour avoir plus de pouvoir, afin de prendre encore d’avantage de pouvoir. C’était sans fin. Il n’y avait ni objectif fini ni raison humaine la dedans. Simplement l’envie de satisfaire une faim qui jamais n’est prête à se finir.
Gabriel, qui disait avoir perdu ses pouvoirs devait le sentir lui aussi. Le vide. Le fait d’être en manque d’une chose, d’avoir perdu une partie de lui même sans que l’on est l’obligeance de lui demander son avis. Peut être qu’elle pouvait exploiter ce sentiment d’impuissance pour s’en faire un allié solide. Ils pouvaient s’aider mutuellement. Illyria se souvenait que ses pouvoirs avaient été envoyé dans une dimension chargé d’une énergie absoklument inverse à la sienne... Elle se ferait dissoudre si jamais elle s’y rendait. Mais ce démon, avec la science des Drakes pouvaient s’y rendre...peut être. Illyria avait déjà un plan en tête. Mais il demandait que les Drake fusse là. Elle devait également pour plaider devant eux trouver une justification. Elle pensait la tenir, on avait empêché Illyria de choisir entre exploser et perdre un quart de sa puissance. Si les Drake fonctionnait sur un système juridique, elle pourrait plaider sa cause. Elle devait s’abaisser à cela. Elle devait quémander auprès des Drake. Ils étaient les garants de l’équilibre de l’Univers...Illyria savait cependant qu’il y aurait certaines contraintes...Elle devait choisir entre le pouvoir et une partie de sa liberté. Du moins si les Drake acceptait de l’entendre...Rien n’était moins sur. Bah ce n’était pas très important. Ceci dit. Illyria dut s’approcher du Crystal. Elle sentait une puissante énergie en émaner... un tel objet de pouvoir. Les Drake étaient parti. Pour longtemps. Ils n’avaient laissé ce cristal plein de pouvoir ici que comme balise vers ce monde. Du moins c’était l’hypothèse la plus envisageable... Les pouvoirs d’Illyria pouvait attendre pour l’instant. Après tout, le cristal était pour le moment suffisant. Elle reconcentra son attention sur Gabriel. Il l’appelait par son prénom, ce qui eut le don de mettre dans une colère fulgurante la grande Déesse. Elle conservait son calme une fois encore. Elle aurait tout à loisir de manipuler ce stupide minet une fois que la situation serait propice. Elle devait attendre le retour des Drake tranquillement; tout en préparant son champion. Qui irait récupérer ses pouvoirs dans cette autre dimensions, si jamais ce deal pouvait être fait...Illyria saliva d’avance d’envoyer un sous fifre dans un endroit inconnu pour rechercher une partie d’elle même. C’était si jouissif d’user des gens comme des pantins. Ceci dit ce démon là n’avait pas l’air de^tre un imbécile. Il faudrait jouer très fin avec lui pour qu’elle puisse le mener par le bout du nez, là ou elle voulait qu’il soit. Biensur il devait y trouver son, intérêt. Ses pouvoirs c’était envolé...Pour qu’on les lui enlève aussi contre son gré, il devait en avoir perdu le contrôle. Toutr comme elle avait failli exploser et détruire la côté Est.


-On a brimé tes pouvoirs? C’est un crime épouvantable de brider le potentiel de quelqu’un...tu as du commettre un crime pour recevoir une punition aussi ignoble que celle de s’être fait retirer tes pouvoirs...Oui. Je sens beaucoup de sang pur sur toi...Tu me rappelle Angel. Démon...Tu espère la rédemption...Espoir de fou. Sois fier du sang que tu as versé Démon...regarde nous...Regarde à quoi ce monde nous a réduit. Il m’a transformé en Déesse au rabais, et il a fait de toi un chaton docile enchaîné aux sentiments humains. Ce monde nous à bridé car nous sommes trop avancé pour lui. Soit, les Drake ne sont plus là. Je vais prendre ce cristal. Je suis sur qu’il finiront par venir là ou il se trouve et je n’ai pas l’intention de laisser cet objet si précieux trôner dans ce catacombe. Si les Drake ne sont pas là, je finirais par les convoquer. Je les connais bien. Ils finiront par revenir. Quoi qu’ils le disent, ils apprécient ce monde. Même si cela doit prendre mille ans, dix mille ans. Ils reviendront. Et je compte bien les attendre de pied ferme afin d’éxiger la réparation qui m’est due. Et toi démon? Que vas tu faire? Rester là, planté à attendre que ces Drake viennent te dicter ton destin sans rien faire? Ou bien vas tu chercher à les retrouver? Pfff, je connais déjà ta réponse...


Illyria s’approcha du cristal verts...Elle hésitait tout de même à le prendre. Un tel objet. L’hésitation ne fut pas longue. Elle était une Déesse après tout. Elle prit le cristal dans sa main. Il devait avoir la taille d’une pomme... Elle senti le pouvoir de cet objet. Elle pouvait l’exploiter. Elle le glissa dans une poche de sa combinaison. Et se plaça sur une des marches des escalier. Debout. Et avant de commencer à compter les atômes d’oxygènes dans l’air, elle ajouta de vive voix.


-Au fait, démon...La prochaine fois que tu m’appelle par mon prénom...Si tu me nomme une fois encore par mon nom... Je te jure que tu mangeras ce qui te sert de nourriture par intra veineuse pour l’éternité.

Et après cela, elle se mit en pause comme un ordinateur se met en veille.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Lun 9 Fév 2009 - 22:02

Le sourire moqueur de Gabe avait disparu pour laisser apparitre une expression bien plus neutre chez notre démon, dont les paroles de la démone ne semblait pas vraiment l'affecter. Mais quelles belles paroles que les siennes. A quoi pensait elle, hein?? Elle croyait que Gabe allait devenir son petit toutou, ou quoi?? Cela dit, il existait une expression qui disait "Sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis". Dans la tête de Gabe, c'était très clair: Illyria venait d'annoncer la donne. Elle était là pour retrtouver, tout comme Gabe, des pouvoirs qui lui avaient été retirés.

*Hum...elle aussi.....donc, on va à nouveau avoir de bien belles aventures..Bon sang, je venais juste d'en finir avec Guyra et Ashgar...Et une déesse en prime...Mais elle n'a pas tort...je ne peux pas rester sans mes pouvoirs...Cela est trop insoutenable.*

Gabe avait tout de même émit l'hypothese qu'Illyria, en puissante déesse qu'elle était, pouvait être capable de lire dans les esprits, donc, il était difficile de tout controler. Donc, il allait devoir cadrer ses pensées de façon claire, et sans qu'elle puisse de méfier de lui. Quoiqu'il en soit, cette déesse possédait un égo surdimensionnée, presque aussi gigantesque que celui de l'Araignée. Et pour gagner sa confiance, Gabriel allait se servir d'un point important émis par la puissante déesse: Celui des meurtres commis.

"De la fierté??De la fierté, dites vous?? Il n'y a aucune fierté, aucun honneur à combattre des non-combattants, aucune gloire, rien qu'une tueriesans âme, sans vibrations. Et je ne veux pas de cela...Moi, je veux bien plus, pouvoir rire, me battre, combattre des adversaires à ma hauteur, vibrer et vivre au son d'UNE VRAIE BATAILLE. Je veux pouvoir voir l'espoir, puis le desespoir et enfin la peur dans les yeux et le coeur d'adversaires que j'aurais combattu avec toute mon énergie. Leur planter ma lame dans le ventre et tourner, encore et toujours, tandis qu'il me regarderont avec un regard suppliant, et moi, dans mon plus pur sadisme, je prendrais mon temps pour ensuite les acherver. Vous et moi avons le même but.

Doucement, il dégaina son épée de son fourreau et l'observa bien tranquillement. Il n'y avait pas d'agressivité chez gabe, mais un calme malsain qui mettrait n'importe quelle créature, quelle que soit son statut, très mal à l'aise. mais nul doute qu'Illyria faisait exception. Et sa colère lors de l'évocation de son nom vint à renforcer la théorie de Gabe: Elle était fiere, agressive, et petait surtout plus haut que son cul. Mais tout de même...pourquoi ne supportait elle pas son prénom??? Et c'est elle qui parlait de fierté, il y'a un instant?? Elle se contre-disait totalement, tout comme la majorité des Dieux et leurs décisions. De toute façon, les décisions des dieux sont ausi inutiles que les dieux eux-même.

"Soit, je ne vous appellerait plus par ce....nom.....Mais dans ce cas, comment dois-je vous appeler?? En parlant de présentation, j'en oublie ma politesse: Je me nomme Gabriel Kirova, fils de Asher Kirova, 1er lieutenant de la Force, et de Delia Kirova, Reine des Sorcières de Midian."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Mar 10 Fév 2009 - 23:26

Que de paroles attendrissante de la part de ce minet. Ainsi il souhait de la mort, du sang et de la douleur. Mais pas avec des simples humains...Pas avec des larves de ce monde sans aucun intérêt. Il souhaitait combattre les puissant. Les forts. C’était une attitude qu’Illyria ne pouvait qu’apprécier. Mais toutes ces paroles sonnaient faux chez lui. Deux solutions. Ou c ‘était une ruse. Ou il était vraiment prêt à se donner corps et âme pour retrouver ces pouvoirs jusqu’à en être damné si c’était le prix à payer. Elle sentait chez lui que ce n’était pas tout à fait ce qu’il souhaitait, mais une part de lui, cachée dans le vide profond de l’absence de ses pouvoirs disait cela avec vérité. Elle pouvait sentir le fauve se cacher dans le chaton inoffensif qui se tenait face à elle. Elle semblait si haute par rapport à lui. Certe, sans la partie d’elle même qui lui avait été volée elle semblait dépérir. Mais lui. On lui avait tout prix... Elle s’imaginait humaine. Sans pouvoirs. Un cauchemar, elle se suiciderait sur le champs pour ne pas avoir à affronter cette situation si infâme.
Néanmoins, si il disait vouloir affronter de vrai combattant, c’était qu’il n’avait rien compris à ce qu’était le vrai combattant. Le vrai combattant n’est pas le plus sadique, ni le plus vicieux, ni même celui qui cherche à affronter plus fort que lui. Un vrai combattant était celui qui tuait n’importe qui ou se faisait tuer par n’importe qui. Nous étions tous des combattants. De la larve humaine à la puissante Déesse. Il fallait se battre pour survire. C’était indispensable. Il ne voyait pas qu’il avait tué d’autre combattant qui n’était qu’infiniment moins fort que lui. Les humains était pour lui ce que lui était pour elle. Une sorte de fourmi un peu plus grosse que les autres et un peu plus résistante.
Peu importe, elle devait rentrer dans son jeu pour le moment. Si elle avait besoin des Drakes, elle avait aussi besoin d’un Champion. Elle ne pourrait pas aller récupérer ses pouvoirs dans la dimension ou ils se trouvaient. Pour la simple et bonne raison que ses pouvoirs se trouvaient dans un endroit ou toute l’énergie était l’exacte inverse d’Illyria. Elle se ferait aspirer puis dissoudre en un rien de temps... Et ce n’était pas vraiment sa volonté. Le problème était que Gabriel, devait lui aussi récupérer ses pouvoirs. Il fallait procéder à un petit inventaire. Elle venait de prendre le cristal des Drake. Elle avait donc un moyen sur et efficace de les faire revenir à elle si elle parvenait à s’en servir. Et d’un autre côté, Gabriel n’avait presque aucun pouvoir alors qu’elle était toujours une Déesse...Et ce minet ne savait absolument pas qu’elle ne pouvait pas récupérer ses pouvoirs toute seule. Du moins, il ne savait pas qu’aller chercher les Drake et obtenir gain de cause auprès d’eux n’était pas suffisant. Mais si elle lui proposait un marché, elle avouait sa faiblesse. Elle garda donc cette idée pour elle. Gabriel avait il dit...Quel nom étrange... enfin pour Illyria tout nom était étrange excepté le sien. Il donna ensuite son ascendance. Un Lieutenant de la Force...Son père. Certainement un minou comme lui...Et sa mère était une reine...Au moins, il avait du sang royal. Ne disait on pas que les Roi étaient les fils des Dieux sur terre? Quelle absurdité. Dieux et Roi? Ils n’étaient même pas cousin. Du moins, la catégorie de Dieu à laquelle elle appartenait, les plus anciens, ceux du primordium était arrivé dans cet Univers bien avant que tout autre chose ne foule cette terre. Seule la Force était plus ancienne q’eux. Mais, elle avait mis très longtemps avant de se montrer au grand jour. Lorsque les Anciens dominaient l’Univers, elle restait caché, non pas qu’elle eut peur. Mais elle s’ennuyait de sa condition immatérielle. Illyria se rendait compte à présent à quel point elle était plus âgé que ce monde. Bien qu’il fut le fils d’un démon sans doute âgé, elle devait encore être plus vieille que lui de plusieurs millions d’années...C’était frustrant de voir que personne n’avait le même âge qu’elle dans ce monde. La mortalité. Décidément, ils étaient tous infichu d’être de vrai immortels dans ce monde? N’yen avait il pas un qui un jour lui ressemblerait? Quelqu’un avec qui elle puisse se battre? Quelqu’un avec qui elle puisse trembler de joie avant de commencer le combat. Toute son existence semblait fade et indolore. Et regarder la pluie tomber en automne devenait un spectacle fascinant à côté de la petite rhétorique de ce démon. Elle l’aurait préférée avec ses pouvoirs, lui qui voulait des adversaires...Elle se remit en quelque sorte en marche et fit quelque lent pas vers lui en basculant la tête sur la gauche. L’air impassible, ses yeux fixant ceux de son interlocuteur.


- La fierté? Que sais-tu de la fierté minou sans griffes? La fierté n’est pas le fait de combattre de forts adversaires, ou de tuer ceux qui en valent la peine. La fierté c’est considéré celui qui va mourir face à toi comme un combattant qui a échoué. La fierté n’est ni le fait des forts ni le fait des faibles. Toutes tes paroles ne sont que poussières. Tu n’a aucune conviction. Ta fierté n’est rien sans la foi. Si tu n’a pas la foi en ce que tu dis, alors les mots qui pourraient te sauver la vie s’évanouiront comme une luciole arrivant à la fin de sa vie, s’éteignant dans l’impuissance. La fierté n’est pas la valeur du combattant. La valeur du combattant est le pouvoir. Il n’y a que cela qui puisse le satisfaire. Il n’y a que cela qui puisse le motiver. Celui qui peut écraser son prochain est déjà un combattant. Qu’il soit bébé ou une Déesse. Nous sommes fait tous pour survivre, et la survie passe par le combat. Le sadisme est fait pour les imbéciles qui pensent que le fait de savourer les petites émotions de l’adversaire mis à bas est le plaisir suprême du combat. Il en oublie ce qui fait qu’ils ont pu infliger cette souffrance...Le pouvoir, le contrôle. Le combattant qui fait passer son goût pour infliger la douleur avant sa quête de pouvoir est indigne de ce titre.
Quand au nom que je dois porter...Il est préférable que tu ne me nommes pas. Les chatons n’ont pas le droit de dire mon nom. Seul une pelote de laine et le silence est leur droit. Je me fiche de qui tu es, et de tes ascendant. Serais tu le fils du Roi des Rois et de la Reine des Reines...Tu n’est, sans pouvoirs qu’une fourmi comme les autres que je regarde avec mes yeux du haut d’une montagne. Néanmoins, tu as accomplis des exploits... Je peux sentir en toi que tu es un des notable de ce monde. Gabriel. Tes mots ne sont pas les bons, mais...Je ressens... que ton rôle dans ce monde n’est pas fini. Je ne suis pas une orâcle comme les Drake...mais les connaissant je peux te dire une chose. Si ils sont partis en laissant le cristal que je viens de prendre... C’est que cet objet est lité à toi... Une sorte de message peut être? En tout cas, tu ne le sauras jamais... Puisque j’ai en ma possession ce précieux objet. Tant pis.


Bien sur, Illyria ne faisait que spéculer. Mais c’était l’hypothèse la plus probable...Les Drake n’aurait pas fui devant Illyria. Ils se connaissaient depuis longtemps et ils l’auraient pris en audience...A coup sur, c’était ce démon qui les avait fait fuir...Ce démon ou l’avenir de ce démon. Ou même une Chose approchant... Tant de possibilité... Mais au moins, si il avait des tripes ils tenterait de se battre pour récupérer le cristal sur le corps de la Déesse... Elle fit mine de se diriger vers la sortie
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 5:04

"Holla, on se calme. C'est quoi ce cirque, là? Pour info, on est tous logé à la même enseigne. Et de toute façon, Déesse ou pas, avec Byzantium, les tueuses et tout le reste à Cleveland, on risque la raclée. Quant au cristal, vous me faites bien rire. Personne ne sait l'utiliser, a part les Drakhs, donc, mensonge inutile et aucune inquiétude à avoir. Les Drakhs ne revelent que ce qui les chantent, et je ne les crois pas assez bêtes pour laisser des informations sur le destin, juste derrière eux. Donc, il y'a peut être une puissance latente dans ce cristal, mais vous l'avez dans l'os si vous vous imaginez pouvoir réelement l'activer."

Arf, réplique cinglante du démon, qui, était soit très courageux, soit totalement inconscient. Gabriel avait gagné un titre de "Démon sans peur", auprès de pas mal d'être vivants. Mais ce titre sonnait faux, car Gabriel avait une peur. Et il fallait esperer qu'Illyria ne la connaissent pas. Et de toute façon, Serenity serait protegée en cas de coup dur. Buffy avat une dette envers Gabe.


"Gardez le cristal si ca vous chante. Il y'a toujours d'autres moyens de connaitre son destin. Et quant à votre caractère, je me fiche également que vous soyez déesse de machin bidule chouette...y'en a pas mal qui m'ont sortis des discours du même genre et franchement, ca ne faisait ni chaud ni froid. Et si vous m'appelez encore une fois "Chaton", je vous jure que....."

Gabriel ne termina pas sa phrase qu'un grondement tonitruant se fit entendre. Quelque chose arrivait. Et c'était puissant...Très puissant, voire...TROP PUISSANT.

"Remettons ça à plus tard, je crois qu'on a de la visite."

Gabe ne put s'empecher de tirer son épée de son fourreau et de sonder la zone de ses yeux percants. Quoi que ce soit, ce n'était pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 5:48

Au moins, ce minou n’était pas totalement dénué d’intellect. Il n’avait pas dit que des choses fausses et Illyria était à demi grillée. Pour le tester afin de voir si il était vraiment utile dans sa quête pour récupérer ses pouvoirs il faudrait attendre plus longtemps. Par contre, le ton qu’il employait commençait à sérieusement à énerver la Déesse, ce qui n’était pas très bon pour son avenir. De quel droit une fourmi osait lui parler sur ce ton. Non seulement il était grossier mais en plus il insinuait que Illyria pouvait être vaincue par l’ordre du Byzentium ainsi que les Tueuses...Quel crétin. L’ordre du Byzentium? Elle avait rencontré un de ses représentant et l’avait vaincue si facilement que le combat n’avait été que dans un seul sens. Quant aux Tueuses, Illyria n’en avait jamais affronté, mais Angel avait quelques fois parlé de Buffy. Et les adversaires qu’elle avait vaincu ne paraissaient pas si horrible. Excepté Glory et la Force évidement. Les autres n’étaient que de simple démons. Elle aurait du pouvoir s’en débarrasser rapidement. Illyria n’avait jamais compris la fixation que les démons d’aujourd’hui faisait sur les Tueuses, la Déesse avait affronté en son temps des adversaire bien plus redoutables et terrifiants. Evidemment, elle n’avait pas la même forme ni 25% de sa force en moins à ce moment là. A l’époque, elle ressemblait à un immense colosse avec des tentacules. Sa forme humanoïde cachée dans son armure. Rien à voir avec ce corps si fragile qui était celui de Winifred Burkle. Heureusement, la présence de la Déesse rendait son corps plus dur et résistant que de l’acier. Ce temps là, ou elle était le plus redoutable et le plus vénéré des anciens la rendait nostalgique. Des dimensions entières étaient à cette époque ravagée par les guerre entre elle et ses semblables.
Illyria fut excédée par le “ vous l’avez dans l’os” elle ne comprit pas sur le moment la signification de cette boutade, mais une fois que le sens lui vint elle s’approcha de Gabriel, avec un air qui n’inspirait vraiment pas confiance. Elle était partie pour le tuer. Sa colère dépassait les limites. Elle arma son poing pour les défoncer la cervelle mais se retint. Il n’avait pas tout à fait tort... Elle ne pouvait pas utiliser le crystal en l’état. Mais, elle pouvait parfaitement trouver quelqu’un capable de l’utiliser. Dans cette ville on trouvait de tout, de puissante sorcière, des démons de premier choix, et...des observateurs. Si elle ne parvenait pas à trouver la vermine qui saurait comment utiliser ce cristal c’était vraiment qu’elle n’était plus ce qu’elle était... de plus, Illyria sentait sur lui des fluides magiques puissants...Sorcières... Il en connaissait. Il empestait la magicienne à des kilomètres...Comment n’avait elle pas pu sentir cela plus tôt. Elle trouvait en lui une mine d’information absolument merveilleuse. Effectivement, ce type fréquentait le gratin de Cleveland...Grâce à cela, elle pourrait trouver celui ou celle qui l’aiderait à activer le cristal. Ce que ne devait pas avoir deviné Gabreil, c’était au contraire que les Drake agissaient toujours en laissant des indices. Il était préférable d’avoir ce cristal. Vu la puissance qu’il contenait et qu’Illyria pouvait sentir, il serait absolument parfait comme arme. Sa puissance pouvait être utilisée dans une foule de choses. Ce chaton avait visiblement peu de considération pour cet objet. La seule chose que les devins avaient laissés, il s’en foutait royalement parce qu’il ne pouvait pas l’utiliser à l’instant même. Ce genre de foutaises auraient été valables si il avait été seul au monde et que personne ne put prendre son cristal. Et, manque de chance, celle avec qui le Kat-jit se trouvait en compétition était un être tout bonnement abominable, avec les pouvoirs qui allaient avec. Rien, de bon. D’autant plus que les fluide qu’elle sentait sur lui était ceux de sa compagne, Serenity, ainsi que celui de Wolliw...mais de tous les autres également. Faith, Buffy et toute la bande. Elle avait maintenant un objectif précis. Visiter tout ce beau monde un par un et “questionner” de manière un peu musclée jusqu’à ce qu’elle trouve une réponse. Elle garda bien sur ce plan pour elle. Il n’était pas utile de révéler sa stratégie à ses pions. Gabriel devait être là ou elle le désirait. Et nulle part ailleurs. Et elle allait y travailler. Elle allait quitter définitivement l’endroit lorsqu’elle senti une puissance grisante... Elle ressentait comme une sorte de chaleur à l’intérieur de son corps... une vague d’envie qu’elle n’avait pas ressentie depuis longtemps...Depuis très longtemps. L’envie de combattre un adversaire qui pourrait résister à plus d’un seul de ses coups...Elle se rapprocha de Gabriel... Il était trop faible. Il allait mourir si il se mêlait du combat...En plus, il gênerait Illyria. D’un côté, elle pouvait comprendre qu’il avait une certaine envie de combattre. Ce fluide magique inconnu. Elle fut même d’humeur à faire de l’ironie ce qu’elle n’avait pas fait depuis qu’elle avait arrêté de se battre avec Spike. Son animal de compagnie favori.


- Retourne jouer avec tes pelotes de laine. Chaton. Je n’ai pas envie que tu meures bêtement. Tu as beau être stupide et petit, comme tous les habitants de ce monde pour penser que ton destin te seras donné en cadeau. Tu as encore un rpole à jouer dans cette dimensions. Et la chose qui va arriver là, par cette issue...Tu n’es pas en état de l’affronter. Sans pouvoir tu ne sers à rien. Tu es vide, tu n’es qu’une huître vidée de sa substance. Deux coquilles sans cohérence... Ta lame n’aura pas de prise, ta vitesse sra dominé, et la force de l’adversaire brisera tes os... Tu n’es qu’un chaton.


Illyria fit un pas en avant. Elle espérait que la boule de poil comprendrait qu’elle avait envie de combattre seule. D’ailleurs, c’était surtout pour sauver la vie de ce crétin. Si il mourrait, le plan d’Illyria était caduc. Un tel allié objectif malléable à souhait et qui plus est pouvait servir de joujou comme Spike en son temps était rare. Elle reprit son air impassible et concentré. Peu importe ce qui arriverait par cette pièce, il allait rencontré la mort. La Déesse n’était d’humeur à ne pas faire de cadeau
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 6:08

La phrase d'Ilyria se termina par l'apparition d'une créature gigantesque. Hé non, rien à voir avec les Drakhs. Pourtant, il y'avait
cru, à un moment, qui avait durer 2 secondes et demis dans sa tête. Seulement...Et pendant ce temps, Illyria pétait plus haut que son cul. Elle avait de la chance, que Gabe soit à court de pouvoirs car nul doute qu'elle aurait morflée. Mais l'explosion qui resulta de l'apparition du monstre envoya Gabe valser contre un mur. Et même si ce dernier se releva, l'apparition de la créature le cloua sur place. En prime, il s'était retrouvé avec un morceau de roche planté dans la jambe.


"MERDE. J'EN AI MARRE D'ETRE LA CIBLE DE TOUT LE MONDE."

Tout en relevant la tête, il observa bien la créature qui était apparue. Non, il refusait d'y croire et pourtant...non, c'était bien lui. Et là, Gabe se disait qu'il était foutu. Autant Illyria ne lui faisait pas franchement peur qu'Arinos, c'était autre chose. Enfin, sans pouvoirs, il ne pourrait l'affronter. Si il était au summum de sa puissance, nul doute qu'il lui aurait arraché les ailes mais là...

"Arinos?????"

L'ange déchu, ici, et maintenant.??Mais qu'est ce qu'il voulait, celui là?? Avec ses airs de Sephiroth, tout droit dorti de l'imagination fertile des humains, il était là en pointant sa lance sur Illyria. Il se permit de tourner la tête vers Gabe en souriant de façon assez sadique, puis il se tourna à nouveau vers la déesse.

Arinos:"Tiens donc, la Déesse Illyria s'est trouvé un nouveau larbin en la présence du Kat-Jit?? Explique moi comment tu l'a dressé, celui là?? Peu importe, ce déchet est à moi...tu devra donc t'en trouver un autre."
Gabriel: Tu semble avoir oublié qui s'est couché, la dernière fois, l'emplumé.
Arinos; Et toi, tu est très sur de toi, Gabriel...Ma lance chante pour ton sang, démon. Et par ma foi, elle ne sera pas décu...ADIEU, GABRIEL...Cette fois, c'est moi qui gagne.
Gabriel: OH NOM DE......


Un reflexe, un simple reflexe. Et pourtant, cela n'aurait jamais du avoir lieu et pourtant, le canon doré réapparut dans la main de Gabe. Sur le coup, il se demandait ce qui se passait..Mais..Et la restriction?? Oh peu importe. Là, l'Ange allait morfler..

Gabriel: "DANS TA GUEULE..."

Un seul coup...un seul tir...Le cri de terreur de l'ange déchu résonna dans la caverne des Drakhs, tandis que le projectile d'énergie l'emporta assez loin dans une des galeries, avant de se concrétiser par une explosion lointaine. Mort?? Peut être, peut être pas...Ce qui n'empechait pas l'arme de disparaitre à nouveau de la main de Gabe, tandis qu'il resta bien tranquillment assis sur le sol.


"Vous aviez pas entierement raison....et pas completement tort, à vrai dire...Merde...ca aurait pas du réapparaitre. Comment j'ai fait ça?? Mais même, je suis encore trop faible...et ce taré risque de revenir à n'importe quel moment. Si il est en vie, je vous le laisse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 7:03

Alors c’était çà? Finalement? La Créature qu’elle avait senti? Un ange déchu? Certes, il était imposant. Son corps et ses ailes étaient superbe...mais en fin de compte son aura était gonflé par sa taille imposante. Illyria le regarda, toujours impassible. C’était d’un ridicule. Une Créature de ce rang ne lui poserait aucun problème, même affaiblie. Elle allait tout simplement lui faire avaler sa lance, ou l’emplaer dessus. Lorsqu’elle senti chez Gabe une chose qui la mit dans une colère plus que noire...Une chose qui la figea sur place. Elle se mettait à bouillir intérieurement. La peur...la peur que Gabriel ressentait vis à vis de cet imbécile d’Ange déchu était supérieure à la peur qu’elle inspirait elle même au Kat-jit. Elle en fut tellement outrée. Touchée dans sa fierté qu’elle fut incapable de bouger...Comme une cocotte minute. Elle allait bouillir jusqu’à ce que la colère éclate. Arinos...C’était le nom de l’ange déchu. Elle se sentie comme une femme trompée. Le courroux d’une Déesse aussi colérique qu’Illyria n’était pas de bon augure... Il la prenait donc pour une prétentieuse qui n’avait rien dans le ventre. Elle? Elle qui avait vécu plus que tout autre sur cette planète? Elle qui avait vu des dimensions pires que l’enfer et en avait pris le commandement. Elle eut envie de hurler...Mais, comme tout être ayant un self contrôle aussi divin que leur personne; La haine se transforma en colère froide. Une sainte envie de tuer tout ce qui se trouvait sur son passage. Et elle allait le faire. Elle allait tout simplement briser l’Ange déchu. Mais une chose invraisemblable se produisit. Elle senti la puissance de Gabriel revenir, un infime moment. Cette puissance se traduisit par l’apparition d’une arme à feu. Un canon doré d’une grande beauté. Il tira sur l’Ange et ce dernier disparu dans un cri. Mais il était à peine blessé par cette attaque. Il avait beau être nul, il en fallait plus pour le faire trépasser... Le problème des Anges, c’était qu’ils étaient immortels. On ne pouvait pas les tuer définitivement. Et pourtant, ce soir, il allait morfler. La balle de Gabriel lui semblerait douce en comparaison de ce qu’il allait subir. Car ce qui était sur, c’était qu’il allait revenir. La puissance de Gabriel eut cependant un effet intéressant...On put remarquer dans la combinaison d’Illyria une sorte de lueur verte...Le cristal avait réagi à la force de Gabriel. Voilà qui était tout à fait intéressant...la puissance émise était faible. C’était la preuve que la puissance de ce Kat-jit était un des réactif de la puissance du cristal. L’intuition d’Illyria à le laisser en vie c’était une fois encore révélée juste. Une fois l’Ange disparu de la caverne, la puissance de Gabriel chuta de nouveau et la faible puissance du cristal devint néant. Ce Chaton et ce cristal était lié. Il avait décidément vraiment été stupide de ne pas le prendre. Quelle folie de laisser ce genre d’objet tomber entre les mains de l’adversaire... Illyria aurait normalement du repartir pour aller faire ses visites à domiciles. Mais elle voulait la peau de cet Ange, elle voulait que Gabriel comprenne qu’elle n’était pas Déesse juste par sa naissance mais aussi par sa puissance. Qu’elle était une Ancienne du plus Haut rang. Pourquoi était-ce si important? Parce que personne ne l’avait méprisé ainsi depuis des millions d’années. Et qu’elle avait deux choix, tuer ce démon immédiatement, ou bien vaincre l’adversaire qui lui faisait si peur. Etant donné qu’elle ne pouvait pas se permettre la première solution. Il fallait attendre la seconde. Une chose était sure, l’Ange était venu pour le cristal. Et le fait que Gabriel fut là ne jouait pas en sa faveur. Il était certain que si cet Ange faisait le rapprochement entre le cristal et le kat-jit. La situation deviendrait compliquée. Gabriel pouvait voir un air dans les yeux bleus de la Déesse qui disait en quelque sorte que ce soir...L’Ange allait tirer sa révérence pour longtemps. Illyria se sentait tellement salie d’être méprisé par l’Ange déchu et Gabriel qu’elle allait faire une démonstration de force dans les règles. Sanglante et sans pitié.
Elle tourna un moment en rond, l’air de réfléchir un peu. Elle s’amusait à compter les atomes d’oxygènes dans l’air...Puis, elle ouvrit la bouche


-Tu as plus peur de lui que de moi... Ce n’est qu’une larve et tu le crains comme si c’était ton Némésis. J’ai tué des gens comme toi par milliard en quelques secondes et pourtant, il t’a inspiré plus de peur que moi. Cet espèce de dandy d’opérette céleste. Il est comme ces humains qui font de la gonflette, son aura est impressionnante mais il n’a rien dans le ventre... Ce soir...Je t’en débarasse...Définitivement. Il ne nous lâchera pas. Il est venu pour le cristal... Où pour toi. Ce qui revient au même pour moi. Ni l’un, ni l’autre ne tombera entre ces ailes. Ton attaque l’a fait plus hurler qu’elle ne l’a blessé. Ta puissance est revenue de manière très épisodique. Et tes réflexe bien qu’approximatif ne sont pas mauvais. Félicitation...


Si elle le félicitait, c’était parce qu’elle venait de le choisir comme Champion. A présent, elle devrait le manipuler pour qu’il aille récupérer ses pouvoirs dans la dimension inverse à Illyria. Et pour çà, il devait retrouver ses propres pouvoirs... Et ce cristal, cette chose étrange. Illyria était sur que la puissance des Drake, colossale, était contenue dans cette pierre. Cette rencontre passionnante aurait au moins eut le mérite de clarifier ses objectifs...Elle faisait face à Gabriel, lorsque, l’énergie revint...Elle lui adressa un sourire qui aurait pétrifier de peur n’importe quel humain. Elle se retourna...Sa colère n’était plus cachée désormais... L’Ange réaparut dans toute sa splendeur dans la caverne. Il avait quelques blessures bénigne sur son corps. Il tenait sa lance et avait déployés ces ailes...


Arinos: Tu vises toujours aussi bien Gabe... Mais il en faudra plus pour me...Tient, on dirait que mémé c’est réveillée? Tu n’avais pas fait ta sieste tout à l’heure? Allez, bouge de là!!


L’Ange fit tournoyer sa lance et s’appretait à lui mettre un sévère coup horizontale dans les côtes...Illyria attrapa la lance en pleine attaque avec une seule main...L’Ange tentait de la reprendre...Un duel de force s’engagea. Illyria le regardait droit dans les yeux, et fit bouger la lance...les mains de l’Ange tremblait sous la pression...Illyria tournoya, emmenant la lance et l’Ange dans un tourbillon redoutable qui fit lacher prise à l’Ange et le propulsa contre un mur. Illyria marchait dans sa direction. Il se relevait péniblement. Le choc avait dut être rude pour lui... Il envoya, une fois debout une bonne gauche dans la tête d’Illyria qui se contenta juste de tourner la tête...


-Tu frappes...

Elle remis sa tête en place et envoya elle aussi un coup de poing, qui, lui, fit s’envoler l’Ange à trois mètres du sol et le fit retomber lourdement quatre mètres plus loin.

Comme une lopette.

Arinos: aaargh... Bordel, elle a encore de la force cette garce.

Arinos, par chance était retombé juste à côté de sa lance...il la ramasse et en usa tel un jevelot pour la lancer sur la Déesse. Bien sur, la vitesse de ce projectile laissa largement le temps à Illyria à user de son corps. Elle plia ses genoux et fit basculer toute la partie supérieure à ses genoux en arrière avant de se remettre en place comme si de rien n’était. Arinos avait en fait utiliser se lancé comme une diversion. Il était en train de foncer sur Illyria...Cette dernière fit une passe avec la main et le temps s’altéra... Il courrait vers Illyria au ralenti...gabriel aussi tournait au ralenti. Tout le monde excepté Illyria était comme ralenti. Elle se contenta de marcher tranquillement vers l’Ange et lui administra un formidable coup de pied retourné qui le fit voler et traverse l’un des murs de pierre de la caverne. Il devait avoir compris qu’il était K.O. Et bien non, il se relevait encore. Illyria fut lassé de le rouer de coup. Alors que l’Ange titubait, elle le saisi par le coup et le souleva de terre comme un rien...Elle serrait si fort que le coup de l’Ange partait en morceau...

Tu es...

Elle ouvrit un portail dimensionnel vers une dimensions des plus abominable et lança l’Ange à l’intérieur...


Nul.

[i]Illyria se tourna vers Gabriel à nouveau. Et demanda d’un ton monocorde et robotique.

Alors? suis-je toujours une vulgaire vantarde? chaton?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Démon
Démon
avatar

Masculin Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 24/04/2008

Présentation de votre personnage
Pouvoir: Transformation féline, utilisation des armes Blanches
Amis/Connaissances:
Profession: Chasseur de démons

MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 15:11

"Chaton...Peut être mais plus pour longtemps...Mais au moins, maintenant, il faut reconnaitre les faits..."

Enfin, Gabe accepta de reconnaitre la puissance d'Illyria. Au début pourtant, il ne sentait pas vraiment de puissance en elle, mais lorsque se lanca au combat, l'aura de cette dernière se multiplia de façon effrayante. Jamais il n'avait senti aussi puissant et interieurement, il commencait à être aussi efrayé que face à Arinos.

*Sa puissance est plus que monstrueuse. Jamais je n'ai ressenti une telle pression démoniaque. Il va vraiment falloir que je fasse gaffe avec elle..*


Péniblement, Gabe se releva et arracha le morceau de roche de sa jambe, laissant s'écouler un sang noir pas très agréable à la vue, mais bon, il avait vu pire. Puis lentement, il observa le nouvelle venu. Oh oui il ne vallait miaux pas l'avoir contre son camp. En fait, ce qui lui pasait par la tête fût assez simple a résumer, quelque chose comme: "Je suis coincé dans un monde de merde eternelle face à une déesse impitoyable." Le jeu était terminé à coup sûr.

"Vous êtes bien celle dont j'ai entendu parler. Maintenant, je le reconnais. Désolé pour cette masquarade, mais beaucoup se font passer pour ce qu'ils ne sont pas. Et je n'entre pas au service de n'importe qui. En tout cas, quelque chose me dit qu'on entendra plus jamais parler d'Arinos."

Ce que Gabe ne devait pas avouer à la déesse, c'était la véritable peur vis à vis de l'ange. En fait, c'était pas vraiment de l'ange dont il avait peur, mais de sa bon dieu de lance. Une autre faiblesse du démon...les armes angéliques. Enfin tout démon qui se respecte en avait les jetons, mais chez Gabe, c'était justifié, car la seule fois où il avait pris un coup d'une telle arme, ca l'avait laissé sur le carreau, alors qu'il était au maximum de sa puissance. Il s'en rappelait très bien. Il avait combattu une envoyée du Paradis et cette dernière l'avait laminée en moins de deux. En fait, il n'avait du son salut qu'à une personne: L'un des plus grands guerriers de l'enfer, le démon Anton Firebrand...son parrain. Anton, connu pour être l'un des démons les plus respectés de tous...et largement supérieur à son défunt père, Anton, qui l'avait formé durant son enfance. Il avait été content de le voir, ce jour là. Et ce dernier était toujours là en cas de coup dur. Mais aujourd'hui, il semblerait qu'il ne se décida pas à intervenir. D'un coté, cela ne le genait pas. Gabe ne pourrait pas compter constamment sur son parrain...Il lui fallait encore grandir...et ruser, cacher les apparences.

*Je n'ai pas le choix. Si je veux vivre, il va vraiment falloir que j'execute ses ordres à la lettre. Et merde, quand je pense que je l'ai laissée prendre le cristal, parce que je la prenais pour une menteuse...J'ai vraiment été nul sur ce coup là.*

Rengainant bien tranquillement son épée dans son fourreau, il scuta à nouveau la zone...mais ne ressentait plus rien. A vrai dire, il avait ressenti d'autres présences pendant la petite rixe avec l'Ange. Mais ces présences se firent moins intense lorsqu'Illyria se joigna à la bataille. Puis elles disparurent, lorsqu'Arinos fût expedié dans le vortex. La peur qu'Illyria inspirait à des êtres plus faible devait être égal à sa réputation. Oh oui, Gabe connaissait bien la légende d'Illyria, mais il avait refusé d'y croire. Il ne pensait pas être réelement en face d'elle.

"D'un coté, la présence de Wolfram et Hart, c'était une aubaine pour vous, Déesse...Oui, je connais une infime partie de votre histoire. ..Un des 5 légendaires anciens, regnant avec force depuis la citadelle de Vahla Ha'Nesh. Votre culte comptait de nombreux adeptes, dont mon père. Et un jour, vous avez disparue, certains disaient que vous aviez été vaincue..."

Le ton de Gabe se fit moins insistant, voire plus interessé. Il fallait qu'il la pousse à parler, à se reveler un peu plus chaque minute. Oui, il allait devoir faire en sorte d'entrer à son service. Oui, il allait devoir faire en sorte de trahir ceux qu'ils connaissait, afin d'en savoir plus sur Illyria, et trouver un moyen de la contrer. Mais seul, cela allait se reveler assez difficile.

"Mais un déesse, un grand ancien peut il réelement mourir? J'ai la réponse en face de moi, aujourd'hui. Commandez et j'obeirais."


Le choix était fait, la boucle était bouclée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   Sam 14 Fév 2009 - 18:23

Il avait douté de sin identité? Voilà pourquoi il ne ressentait pas de la peur face à la puissance divine d’Illyria. Elle se senti soulagée de savoir que finalement il n’en avait pas peur simplement parce qu’il pensait que ce n’était pas elle. Finalement, il n’était pas aussi bête qu’il en avait l’air. La démonstration de force qu’Illyria venait de lui faire le rendit plus prudent. Elle sentait en lui qu’il devenait plus réservé. Plus méfiant. En fait, il commençait simplement à la prendre au sérieux. Ce n’était pas trop tôt. Après avoir été si méprisant avec elle il se rattrapait enfin. Elle put donc se re concentrer pleinement sur ce qu’elle avait en tête. C’est à dire faire fonctionner ce cristal le plus rapidement possible. Pendant que Gabriel parlait. Elle réfléchissait. Elle l’écoutait bien sur. Et analysait en même temps ses paroles. Les capacités cérébrale des humains étaient assez élevé pour faire cela une fois que l’on utilisait tout le potentiel caché de leur cerveau. Il se révélait en fait assez incroyable de ce côté là. De plus, vu qu’Illyria occupait le corps d’une femme, elle était naturellement habitué à faire plusieur tâche en même temps. Gabriel était en train de lui parler d’elle. Vaste sujet pour une personne avec un égo aussi démentiel que celui d’Illyria. Il lui rappela sa légende. Elle faisait en effet partie des Anciens, et elle avait été le plus redoutables, le plus sauvage et le plus craint d’entre eux. Et donc le plus adoré. Là ou sa légende était inexacte était qu’il n’y avait que cinq Anciens. Il y en avait beaucoup plus en vérité. Dans le Puit Sacral, des milliers d’entre eux dormaient. Et c’était très bien comme cela. Pas de concurrence. D’autant plus que affaiblie de la sorte, si un Ancien puissant était libéré, elle ne ferait au mieux que jeux égal. De plus, Drogyn mort, le Puit avait certainement un nouveau gardien plus redoutable. Ce qui était tout à fait dans son intérêt direct. Il lui parla également de son ancienne capitale, Vala Ha’Nesh. Ce temps avait été le meilleur. Des millions d’année à combattre et à dominer sur un immense trône. Avec sa forme originelle, l’ensemble de ses pouvoirs et son empire en état. Elle se souvenait des hordes de démons qui lui obéissait aveuglément. De toutes les dimensions entières qui pliait sous son commandement et qui n’osait pas contester un seul des ordre de la Déesse. Ce temps qui revenait dans sa mémoires lui faisait sentir à quel point le monde avait perdu de sa superbe et de son prestige. Il n’était pas dans son intention de la lui rendre. Mais elle voulait redevenir elle même. Elle voulait que son corps humain puisse l’accepter dans toute sa perfection, toute sa splendeur. Il fallait donc qu’elle change la nature de ce corps, qui n’était qu’une humain. Elle ne souhaitait pas changer d’apparence. Mais la nature innée de son corps. Si elle possédait un corps dont les atomes, les molécules et la puissance innée était celui d’un démon, elle pourrait ne pas subir à nouveau un déséquilibre... Elle ne pourrait le faire qu’en récupérant l’ensemble de son pouvoir afin de se modifier elle même. Un des pouvoirs qu’elle avait perdu était celui de changer son apparence et son essence. Une fois qu’elle l’aurait récupérée il lui suffirait de faire le rituel approprié et avec sa puissance, la modification intrinsèque était en théorie possible. Le problème était de trouver le bon rituel. Et pour cela, comme pour le cristal qui pouvait également servir à catalyser sa puissance ou être serti dans une arme pour augmenter de manière stupéfiante sa puissance. Mais on en revenait au point de départ. Il lui fallait une sorcière... Quelqu’un avec les livres et les ingrédients adéquats pour que ses plans puissent se concrétiser le plus rapidement et le mieux possible. Lorsque Gabriel jura de lui obéir. Elle eut une sorte de sourire caché. Sans pouvoir, il était inutile, mais le cristal étant lié à lui. Il valait mieux être proche de lui. De plus, à deux, ils pourraient aller deux fois plus vite. La Déesse sentait dans sa combinaison le sommeil de ce cristal. Cette chose l’appelait, comme tout objet de pouvoir appelle celui qui en détient le plus. Cette pierre verte commençait sérieusement à la fasciner. Et elle voyait bien que le félin comprenait son erreur de ne pas l’avoir pris avec lui. Il avait sans doute cru pouvoir le récupérer sur le cadavre d’Illyria une fois que celle-ci se soit inclinée face à l’Ange. Il avait vraiment des plans hasardeux. Contrairement à Illyria qui se fondait uniquement sur des faits précis et anticipait chaque scénario. Il fallait dire que sa condition de déesse rendait son intelligence plus vive et plus profonde que celle d’un simple démon, fut-il Kat-jit, fut il Gabriel.


-TheWolf, The Ram and The Hart ont été très utile. Mon plan c’est déroulé à la perfection à La Cité des Anges. Mes adeptes c’étaient placé dans des lieux stratégiques afin de pouvoir me ramener. Cette bande de pitoyable imbécile qu’est Wolfram et Hart. Je les ai déjà connu. Ceux que tu appelles les “Senior Partner” sont des faibles à côté de nous, les Anciens. Evidemment, entre temps, j’ai perdu certains de mes pouvoirs, et eux en ont gagné énormément. Mais désormais, ils ne sont plus un danger. L’épine Noire étant détruite, ils n’ont plus aucune chance d’avoir un quelconque lien avec notre dimensions. Quant à ma disparition... J’ai effectivement été vaincue par mes semblables. La bataille fut titanesque. Moi ainsi que mes troupes étions inférieure en nombre...leur Grande Coalition ma traqué cinq cent mille ans avant de pouvoir me mettre la main dessus. Je les avait tous étalé un part un... Et j’ai pu m’enfuir. Mais ils étaient devenu trop nombreux. Une dizaine d’Ancien voulant ma tête. Ils n’ont pu que me contenir. Je me suis endormie dans le cosmos. Ma fin marqua celle aussi des anciens, ma disparition avait engendré un désordre total qui conduisit tous les Anciens à s’entre-tuer. Résultat, nous avons tous fini endormi dans le Puit Sacral. Mais j’avais depuis longtemps imaginé un plan pour m’en échapper.
Mes milliards d’adeptes ont beaucoup diminué, mais je savais qu’il en resterait certain. J’ai trop marqué cet Univers pour disparaître comme cela.



Illyria n’aimait pas trop que l’on parle de cette histoire. Les Anciens, étaient très puissants, et ils étaient invincibles. On ne pouvait pas les tuer, ni les contrer, excepté en les enfermant de le Puit Sacral, mais, pour cela il fallait que l’Ancien fut endormi, vaincu. Et la belle Déesse ne comptait pas fermer l’oeil de sitôt. Elle devait rechercher son pouvoirs. Refaire ce qu’elle était. Le Puit Sacral, pendant un moment elle avait voulu y retourner. Partir. Mais elle n’en avait plus envie, pas comme çà du moins. Affaiblie. Si elle devait périr, elle devait le faire avec tout ce qu’elle avait. Elle éluda la question de sa mort rapidement avant de donner ses ordres à Gabriel.


Je dois trouver un moyen de faire fonctionner ce cristal. Wolfram and Hart disposent d’archives nombreuses et de nombreux textes rarissimes sur les Drakes et sur tout ce qui se trouve dans cette dimensions. Tu vas leur rendre une petite visite. Leurs fameux livres se trouvant dans le bureau du département des projets spécieux sont reliés à tout leur archives, lorsque j’étais avec....Wesley.... Il les consultait souvent. Prend les. Nous auront ainsi accès à toute les informations nécessaire... Je te laisse une semaine.


Bien sur, ce qu’elle ne disait pas à Gabriel, c’est que elle, allait chercher de son côté. Il devait gagner sa confiance. Voilà pourquoi elle ne l’envoyait pas vers le seul objectif qu’elle trouvait important: trouver une sorcière qui coopèrent avec elle. De gré ou de force. Et donc, il fallait qu’elle rende une visite de “courtoisie” à celle que Gabriel connaissait. Wolfram and Hart possédait certainement des informations cruciales, mais si Gabriel allait vers les siens, cela lui donnerait l’occasion de peut être, faire un plan pour résister à Illyria. Elle devait l’isoler pour mieux contrôler son nouveau serviteur. On ne reniait pas comme çà les gens que l’on aimait. Elle le savait mieux que personne. Tant que Gabriel n’était pas conditionné pour la servir elle, et exclusivement elle. Il devrait se contenter d’être manipulé, et comme tout bon serviteur, de ne savoir que ce qui lui était nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'antre des 3 Drakhs,25Km à l'est de la ville (Illyria)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» L'antre de la Bande dessinée
» L'antre du démon {pv Zarathos}
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...
» Un antre de paix. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test en cours :: Autres lieux-
Sauter vers: